Le mal de gorge est un processus infectieux-inflammatoire qui concerne le pharynx, mais peut également s’étendre aux zones adjacentes, compromettant ainsi le nez, le larynx et les amygdales, provoquant une douleur et une irritation de la muqueuse de la gorge, accentuées par la toux et la déglutition. Comme les maladies de type grippal, le mal de gorge est une gêne très répandue dans la population mondiale et a tendance à se reproduire plusieurs fois par an. L’intensité de ce trouble varie en fonction de la cause et s’accompagne généralement de rougeurs, d’inflammations et, dans les cas où le mal de gorge est lié à la grippe et aux affections virales, il peut se manifester en même temps qu’un rhume, des maux de tête, une sinusite, une otite et de la fièvre.

Les maux de gorge peuvent être de nature virale ou bactérienne : principalement liés aux streptocoques, mais également causés par un air trop sec ou trop humide, le tabagisme, les reflux acides, les allergies, la respiration à bouche ouverte et l’abus de la gorge : chant, cri, toux. Dans d’autres cas, le mal de gorge devient la carte de visite de la rougeole, de la varicelle et de la rubéole. Si le trouble est lié à des symptômes tels que la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, ou dure plusieurs jours, alors une consultation médicale est recommandée, mais si le mal de gorge est présent sous une forme plus légère, vous pouvez le traiter avec des remèdes naturels.

Aromathérapie pour les maux de gorge

Les huiles essentielles sont connues pour leurs propriétés thérapeutiques et peuvent être utilisées pour soulager divers maux et problèmes de santé. es huiles essentielles utilisées pour les maux de gorge ont une action antiseptique et antibiotique qui protège la gorge des infections et agit comme un décongestionnant de la muqueuse en soulageant l’inflammation. Elles doivent être prises à raison de 2 gouttes, combinées à une cuillère à café de miel, 2 à 3 fois par jour, ou elles peuvent être diffusées par des diffuseurs d’huiles essentielles. En effet, un diffuseur huile essentielle est utile pour la santé car il permet aux huiles essentielles de se diffuser dans l’air et de se déposer sur les surfaces, ce qui aide à combattre les maladie set les symptômes qui les accompagnent. Voici quelques huiles essentielles utiles pour le mal de gorge.

Huile essentielle de thym 

C’est l’un des remèdes électifs des maladies des voies respiratoires et des rhumes. Il aide à fluidifier et à expectorer les catarrhes et à souffler les congestions de la cavité buccale, de la gorge, des poumons et des muqueuses nasales.

Huile essentielle de myrte 

Bien tolérée même par les enfants, elle a un effet mucolytique, expectorant et fluidifiant du catarrhe ; elle aide également à décongestionner la gorge enflammée en cas de rhume et de bronchite.

Huile essentielle de myrrhe 

Antiseptique et antifongique, elle est utilisée pour résoudre les problèmes liés à la bouche tels que les maux de gorge, mais aussi les gingivites, les stomatites, les pyorrhées et les aphtes.

Alimentation en cas de mal de gorge

En cas de mal de gorge, il est conseillé de suivre un régime anti-inflammatoire, en éliminant les aliments emballés, les boissons sucrées, le lait et ses dérivés et la viande rouge. Les céréales complètes, les légumineuses, les graines oléagineuses, les fruits et légumes de saison sont à privilégier. Le remède naturel le plus célèbre pour traiter les maux de gorge est la propolis, une substance brune à l’odeur et au goût aigre-doux produite par les abeilles pour réparer les fissures qui se produisent dans leurs ruches.

L’utilisation de la propolis à des fins médicinales était déjà répandue dans les civilisations de l’Égypte et de la Grèce antiques où, grâce à ses propriétés antiseptiques et curatives, elle était utilisée dans des applications pour combattre de nombreuses maladies. Des études ultérieures ont confirmé que la propolis combat certains types de bactéries, de champignons et de levures, se révélant être un excellent allié contre les otites, les pharyngites, les sinusites, les infections urinaires et les parodontites. Il est possible d’acheter de la propolis sous forme de teinture mère, qui peut être utilisée aussi bien en usage interne : diluée avec un peu d’eau qu’en usage externe, mais très efficaces sont aussi les morceaux de propolis pure, à mâcher : deux ou trois morceaux par jour jusqu’à la disparition des symptômes. Il est également possible de se gargariser avec la propolis en diluant le contenu de trois flacons dans un verre d’eau.

Autres remèdes naturels

Gargarisme

Pour calmer un mal de gorge, différents types de gargarismes sont recommandés, comme ceux à base de thé de framboise : versez 1 tasse d’eau bouillante sur 2 cuillères à café de feuilles séchées. Laissez infuser pendant 10 minutes, filtrez et laissez refroidir légèrement. Si le mal de gorge s’accompagne de fièvre, il est également possible d’utiliser la boisson aux framboises comme remède pour faire baisser la température, en buvant une dose deux fois par jour.

Le gargarisme au curcuma est également très efficace : mélangez 1 tasse d’eau chaude, 1/2 cuillère à café de curcuma et 1/2 cuillère à café de sel, puis gargarisez vous deux fois par jour : attention, le curcuma tache les vêtements. Enfin, une alternative valable est une solution saline avec 1/2 cuillère à café de sel dans une tasse d’eau très chaude.

Remèdes phyto-thérapeutiques

Les plantes utilisées dans le traitement des affections de la gorge, ont généralement une action anti-inflammatoire pour les muqueuses et une action antiseptique de la cavité buccale.

Cannelle 

Un excellent remède naturel contre le mal de gorge est une tisane à base de cannelle : disponible directement sous forme de poudre ou de bâtonnet, de poivre, un ingrédient curatif bien connu dans la tradition ayurvédique, mais souvent sous-estimé en Occident, et de miel.

Dans une casserole d’eau bouillante, faites dissoudre 2 cuillères à café de miel, 2 ou 3 de cannelle et une pincée de poivre. Sirotez-le comme s’il s’agissait d’un bon thé chaud : le goût est excellent, le parfum épicé libère les voies respiratoires et les propriétés de la cannelle agissent en réduisant l’inflammation.

Pamplemousse 

L’extrait de ses pépins est l’un des remèdes phyto-thérapeutiques les plus puissants contre les infections. Il est particulièrement adapté en cas de rhume, il est donc indiqué pour les maux de gorge, la toux, les otites, les rhumes, la grippe, mais aussi pour les infections bactériennes et fongiques des voies aériennes supérieures.

La mauve 

Les fleurs et surtout les feuilles de cette plante sont riches en mucilage, ce qui lui confère des propriétés émollientes et anti-inflammatoires. Le principe actif agit en enrobant les muqueuses d’une couche visqueuse qui les protège des agents irritants. Pour cette raison, la mauve est indiquée contre les maux de gorge et les formes catarrhales des premières voies respiratoires.

Cynorrhodon 

Excellent remède contre les rhinopharyngites, les trachéobronchites et les amygdalites. Il est utilisé efficacement pour augmenter les défenses immunitaires dans les états inflammatoires aigus et localisés des muqueuses et des épithéliums.